Quand peut-on se passer du rehausseur ?

Tout comme la ceinture de sécurité pour les adultes, le rehausseur est un impératif en voiture quand on a des enfants. Cependant, à partir d’un certain âge, ils ont tendance à ne plus vouloir utiliser ce type de siège auto de peur de paraître ridicule devant leurs camarades ou encore de se sentir comme un bébé.

Pourtant, le rehausseur est l’élément majeur qui garantit leur sécurité. Il est important que les parents leur fassent comprendre que ce dispositif est nécessaire, voire indispensable pour éviter tout éventuel accident. Ils ne devront pas oublier que la décision de laisser leurs enfants s’asseoir sans ce dispositif leur appartiennent avant tout.

Informations techniques et limite d’utilisation 

La fonction première du rehausseur est de permettre à l’enfant de s’asseoir dans le véhicule en gardant la position adéquate par rapport à la ceinture de sécurité. En effet, si l’un des critères qui limitent l’usage de ce dispositif est d’atteindre au moins 1.5 m, il ne s’agit pas de la seule condition à considérer.

Le rehausseur leur permet de gagner en hauteur, sachant qu’ils ont un corps plus petit que les adultes et que les voitures ont été conçues suivant les mensurations d’un adulte. La ceinture de sécurité peut maintenir fermement leur corps et à la bonne hauteur comme il l’est pour un adulte.

L’utilisation de ce siège auto ne doit pas dépendre uniquement de l’âge de l’enfant. Il faut également tenir compte de ses mensurations et de sa façon de s’asseoir, si notamment sa sécurité est assurée et que la ceinture ne lui serre pas la gorge. Il faut noter que sans le rehausseur, il est très probable qu’il se blesse ou se fracture les os en cas d’accident ou encore qu’il s’étrangle.

Il est important que la ceinture soit bien placée pour une sécurité optimale. Si elle se trouve au niveau du cou, l’enfant risque l’étranglement et des fractures des côtes. En outre, si elle se trouve au niveau du ventre plutôt qu’au-dessus des cuisses, alors ce sera l’estomac qui en pâtira.

 

La législation sur l’utilisation du rehausseur

La plupart des gens pensent que la taille de 1,5 m est la seule condition imposée par la loi pour permettre à leurs enfants de ne plus utiliser un rehausseur.

Pourtant, cette règle est accompagnée de certaines mesures, notamment qu’ils doivent pouvoir s’asseoir avec les genoux à la même hauteur que le bord du siège comme susmentionné, et que la ceinture soit située au-dessus des cuisses et sous l’abdomen et non au niveau du ventre.

Il est aussi important que l’enfant soit capable de rester dans cette position durant tout le trajet. Son dos doit bien se plaquer contre le siège et la ceinture de sécurité devrait se situer au milieu du torse entre les épaules.

Il est fréquent qu’en grandissant, les enfants soient tentés de vouloir vite se défaire de leur rehausseur. Les parents devront trouver les bons arguments afin de les convaincre de le garder le plus longtemps possible. Il est conseillé de leur faire comprendre quels dangers ils peuvent encourir sans protection. « La vie est unique et les enfants en sont les perles ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *