La nouvelle réglementation sur les sièges pour bébé

enfant sur siège auto

En cas d’accident de voiture, c’est souvent les bébés qui rencontrent la mort. La principale cause étant que la sécurité de bébé à bord de la voiture n’est pas entièrement assurée par les sièges bébés. Devant l’ampleur de la situation, un nouveau règlement est entré en vigueur. Petit tour d’horizon

Pourquoi avoir mis une nouvelle réglementation en vigueur ?

La mortalité des enfants est causée en majorité par les accidents de la route. Le bilan dénombre plus de dix enfants tués chaque semaine et plus de mille cent cinquante enfants blessés. De plus, l’on dénombre trop de sièges auto qui sont mal installés. En effet, l’estimation avoisine les 52 % pour les sièges autos ceinturés. La plus importante est sans doute que beaucoup trop de parents font le choix d’un siège qui n’est pas adapté à leurs enfants.

Les différents changements apportés par cette réglementation

En vue de favoriser la sécurité des enfants durant les trajets en voiture, la réglementation instaure les suivantes dispositions :

fixer siège auto

Positionnement dos à la route

Nommé I-Size, cette nouvelle règlementation apporte de nombreux changements. En effet, elle oblige les parents de positionner les enfants dos à la route. Il faut savoir que dans le passé cette position était conseillée en fonction du poids de l’enfant notamment s’ils faisaient moins de 9 kg, ce qui représente un âge entre 8 et 9 mois. Maintenant avec la nouvelle règlementation, les enfants à bord d’une voiture de moins de 15 mois doivent être mis dans cette position. Pour cause, le cou de l’enfant n’étant pas encore développé jusqu’à cet âge, il risque de ne pas supporter les impacts causés par des chocs frontaux.

Fixation Isofix obligatoire

La réglementation I-Size rend également obligatoire le système d’ancrage mécanique Isofix. L’objectif de cette règle est de pallier le risque de mauvaise installation des sièges. Après constatation des sièges autos mal installés, cette nouvelle fixation s’est imposée comme une évidence. De plus, la nouvelle règlementation impose à toutes les nouvelles voitures d’installer ces crochets. Dispositif qui sera renforcé par des sangles de retenue ou des jambes forces. Ceci est fait dans le but d’apporter plus de sécurité en empêchant le siège de basculer. Avec la nouvelle réglementation, les voitures doivent également faire des essayent de chocs (frontaux et latéraux). En plus, il impose l’exécution des simulations de tonneaux plus sévères.

Classification des sièges auto

La règlementation exige une nouvelle classification des sièges pour bébé. Si auparavant c’est le poids de l’enfant qui est pris en compte, celle-ci apporte une évolution notable. En effet, la réglementation I-Size exige l’utilisation d’un siège auto adapté à la taille de l’enfant. Ce changement a pour objectif de permettre à la position dos à la route de durer dans le temps. De ce fait, les sièges R44 seront retirés petit à petit du marché pour être interdits complètement à la vente au fil du temps. Les nouveaux sièges autos pour bébé doivent porter le logo I-Size et mentionner la taille de l’enfant. Par ailleurs, la nouvelle classification facilite le choix du siège auto adapté à votre enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *